Le BNVCA, depuis de nombreuses années, signale, désigne et dénonce le danger islamiste.

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme, BNVCA, reste choqué par la décapitation du professeur Mr Samuel Paty,  par un terroriste islamiste d’origine tchéchène et ayant récemment été régularisé par les autorités françaises.

Nous découvrons avec surprise que le sieur Abdelhakim Sefrioui pourrait être l’instigateur principal de cet attentat

Ce qui nous surprend, nous révolte et nous inquiète, c’est que nous avions signalé à plusieurs reprises la dangerosité de ce dirigeant islamiste. A plusieurs reprises nous avions demandé la dissolution de son association et l’interdiction de son site collectif Cheikh Yacine manifestement islamiste, antisioniste et antisémite.

Le BNVCA avait œuvré avec le Préfet de Seine Saint Denis et le Député Jean Christophe Lagarde de Drancy, pour empêcher le chef de ce collectif subversif de manifester contre l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, dont il avait même tenté d’occuper la mosquée. 

Nous joignons à la suite de ce communiqué, notre communiqué daté du 27 décembre 2012, dans lequel nous réclamions en vain au Préfet de Police de Paris, l’interdiction d’une manifestation à risque, et la dissolution du collectif mis en cause.

Le BNVCA avait aussi débusqué d’autres sites islamistes signalés, pour lesquels également les alertes et signalements sont restés sans effet.

Nous rappelons quelques-uns de ces signalements

  • Mohamed Latreche président du Parti des Musulmans de France, Plainte déposée par le BNVCA comprenant 50 chefs d’inculpations. Il fut relaxé à l’audience du TGI de Strasbourg le 14 septembre 2011
  • Le site de Ahmed Rami, ancien officier marocain, dont le site se caractérise par : islamiste antisioniste et antisémite
  • Le site de Ahamlane chef du Groupe Islamiste de Nantes contre lequel nous avions déposé plainte le 17/7/2010. Ce groupe islamiste Forsane Alizza, également baptisé « Les Cavaliers de la fierté », est un groupuscule radical islamiste, créé en août 2010 à Nantes, en France, par Mohamed Achamlane et dissout le 1ᵉʳ mars. Toutefois en 2020 il aurait cherché à se procurer des armes.

Nous considérons qu’il est grand temps que l’Etat prenne des dispositions drastiques, urgentes et efficaces de nature à éloigner le danger et à épargner nos concitoyens du danger islamiste.

Les valeurs de la France, de la République, de la laïcité doivent s’imposer. Tous les ressortissants français doivent respecter et faire respecter nos valeurs avant celle d’une quelconque religion

Nous attendons des organisations musulmanes de France qu’elles s’emploient à engager des démarches auprès de leurs fidèles, qu’elles dénoncent et excluent tout individu ou tout groupe d’individus, extrémiste et islamiste de leur sphère.

Annexes

Communiqué BNVCA de 2012:

https://www.thebvnca.com/2012/12/le-bnvca-demande-au-prefet-de-police-de-paris-dinterdire-le-rassemblement-du-collectif-cheik-yassin/

Article et photos, suite à l’interdiction de manifester

https://french.alahednews.com.lb/8332/280

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *